Comment choisir une imprimante durable ?

Acheter durable
Imprimante
Comment choisir une imprimante durable ?
Vous êtes désormais certain que vous souhaitez acheter une imprimante ? Dans ce cas, voici quelques conseils pour vous aider dans votre choix.

1. Les marques d’imprimante les plus fiables

En 2022 les marques qui apparaissent comme les plus durables selon le baromètre de Fnac-Darty sont Brother et Canon. A contrario, HP et Epson semblent être les marques les moins fiables. Ce classement est à prendre avec des pincettes puisque Brother par exemple ne dispose pas de pièces détachées mais reste bien classé.

Bon à savoir

Avez-vous vraiment besoin de la fonction télécopie-fax ? Celle-ci entraîne une surconsommation en mode veille.

2. Vérifier la réparabilité de la machine

Privilégier les imprimantes réparables, avec des pièces détachées disponibles et des têtes d’impression amovibles. Puisque l’indice de réparabilité n’est pas encore disponible pour les imprimantes, vous pouvez vous référer au baromètre du SAV Fnac-Darty et à sa note de durabilité. Pour les imprimantes mono-fonction la durée moyenne de disponibilité des pièces détachées est de 2 ans en moyenne. Pourtant certaines marques affichent des disponibilités de 5 ans et d’autres aucune disponibilité. C’est donc un critère important à prendre en compte lors de l’achat de l’imprimante.

Une imprimante blanche est posé sur un comptoir
À lire aussi
La réparation de son imprimante pour les nuls en 5 points

3. Bien choisir son encre

Privilégier un modèle à cartouches rechargeables (les cartouches se rechargent dans certaines boutiques ou soi-même avec un kit de recharge : voir tutoriels sur le site encros) et de taille XL : leur tarif est certes deux fois plus élevé mais elles impriment jusqu’à quatre fois plus de pages.

Que ce soit en cartouches rechargeables ou non, il existe des encres/cartouches génériques jusqu’à 60% moins chères que celles des fabricants. Il suffit que la cartouche soit compatible avec votre modèle d’imprimante. Attention toutefois à l’encre premier prix : l’impression serait moins bonne et la tenue des encres au soleil bien moindre. Cependant, certaines imprimantes bloquent les cartouches génériques, renseignez-vous bien sur ces pratiques avant d’acheter l’imprimante qui vous plaît le plus, par exemple sur les sites de discussions comme ici.

cartouches d'encres empilées
À lire aussi
Les 5 règles d’or pour faire durer son imprimante

4. Adapter votre achat à vos besoins réels

Si vous imprimez peu, le mieux est certainement d’éviter d’acheter un appareil et d’utiliser un service à la copie, près de chez vous (la Poste, Bureau Vallée, les fablab, les CCAS offrent par exemple souvent ces services). Vous vous épargnez bien des ennuis (prix des cartouches, maintenance…) !

5. Pour les gourmands, préférez les imprimantes à réservoir

Si vous avez un usage intensif de l’imprimante, il peut être judicieux d’acheter une imprimante à réservoir. Le prix d’achat est certes plus cher, comptez 300 euros pour leur acquisition, mais sur le long terme la page est 60 fois moins chère qu’une imprimante à cartouches. Ce rendement est atteint à peine un an après l’achat de l’appareil à raison de 28 impressions par semaine.

La page d’une imprimante à réservoir est 60 fois moins chère qu’une imprimante à cartouches

Selon 60 millions de consommateurs

6. Comparer le coût par page

En attendant une plus grande transparence sur l’affichage de durabilité, cherchez le coût à la page fournis par la presse spécialisée ou encore sur un site comparateur. En effet, le coût des consommables augmente quand celui de l’imprimante neuve a tendance à baisser.

Sinon, pensez à regarder sur les cartouches le nombre de pages qu’elles peuvent imprimer.

7. Bon plan : tournez-vous vers le reconditionné

Si vous ne voulez pas dépenser beaucoup pour votre imprimante ou bénéficier d’un meilleur rapport qualité-prix, pourquoi ne pas offrir une seconde vie à une imprimante ayant déjà servi ? Vous pouvez en acheter une reconditionnée sur des sites comme backmarket.fr, Boulanger, Konica Minolta qui a lancé une gamme Second Life ou encore Fnac, Reepeat ou Emmaüs.

Les appareils d’occasion ou reconditionnés vendus par des professionnels sont aujourd’hui garantis 2 ans. Néanmoins, à partir du 13e mois, c’est au consommateur de fournir la preuve de l’existence du défaut de conformité au jour de la vente, ce qui complique sa mise en œuvre.

8. Jetez un coup d’œil à notre rapport d’enquête

Consultez le rapport Imprimantes : cas d’école d’obsolescence programmée ? de l’association HOP, dans lequel l’association expose les différents types de produits et les rapports durabilité/ coût.