Comment choisir une cafetière durable pour des matins sans stress ?

Acheter durable
Cafetière
Comment choisir une cafetière durable pour des matins sans stress ?
Aujourd’hui, 87% des Français possèdent une cafetière. Ce petit électroménager est un incontournable de la cuisine. On l’utilise souvent plusieurs fois par jour et quand il manque c’est toujours la crise.  Il est essentiel de bien choisir sa machine à café en fonction de ses goûts mais aussi de la durabilité de l’appareil. Voici quelques conseils pour vous guider parmi un vaste choix de produits.

1. Quel type de machine à café acheter ?

Que vous soyez de ceux qui ne peuvent démarrer leur journée sans un café ou de ceux qui dégustent leur café seulement après le déjeuner dominical, il vous faut une machine adaptée à vos besoins.

On peut différencier quatre types de machines, chacune ayant ses avantages et inconvénients :

  • Cafetière à filtres
  • Cafetière à capsules/dosettes
  • Cafetière italienne ou à piston
  • Cafetière à espresso

En termes de prix d’achat, il y a une nette différence entre les trois premières catégories, généralement en dessous de 100€, et la cafetière à espresso, généralement au-dessus de 200€. Mais votre choix dépendra de l’usage que vous souhaitez faire de votre machine, sans oublier le coût d’usage à long terme !

Voici une brève description des différentes machines et des critères à observer lors de votre achat.

Cafetière à filtres : le meilleur rapport quantité/prix

Contrairement aux idées reçues, l’utilisation d’une cafetière à filtre permet de conserver un maximum de caféine et des arômes du café, à condition de l’infuser correctement.

C’est la cafetière idéale si vous avez besoin de beaucoup de café à prix réduit.

La cafetière à filtre permet de conserver un maximum de caféine et des arômes du café, à condition de l’infuser correctement.

Vos critères d’achat pour ce type de machine doivent être les suivants :

  • Fonction « arrêt automatique »
  • Fonction de maintien au chaud, à condition que le café ne soit pas surchauffé
  • Programmation automatique, qui peut être utile pour ceux qui souhaitent consommer leur café juste après sa préparation (et non réchauffé)
  • Température d’extraction

Cafetière à capsules : la plus pratique

La cafetière à capsule, popularisée dans les années 90 par Nespresso, permet aujourd’hui de faire toute sorte de café, allant du ristretto à l’allongé en passant par le latte, en des temps records. Il faut malheureusement noter que c’est la moins écologique, le recyclage des capsules en aluminium étant toujours problématique aujourd’hui, car difficile à respecter par les consommateurs.

Le recyclage des capsules en aluminium reste problématique aujourd’hui.

Les critères d’achats que vous pouvez regarder pour ce type de machine :

  • Le choix des dosettes : allez-vous seulement boire des cafés allongés ou des cappuccinos?  Est-ce que vous aimez goûter différents arômes, différentes saveurs ?
  • La compatibilité des dosettes : que vous utilisiez des capsules Nespresso ou des dosettes Keurig, vous ne pourrez pas vous réapprovisionner au même endroit. Et vous ne pourrez pas toujours trouver des capsules compatibles à prix moins élevé, vendues par d’autres enseignes !
  • La puissance de la machine (pour faire un espresso, il faut une machine qui offre une puissance d’environ 1200W) OU la pression que peut atteindre la machine (minimum 2 bars pour un espresso)

Cafetière italienne ou à piston : la plus artisanale

Parfois jugé moins simple d’utilisation que les autres machines, ce type de cafetière permet une infusion manuelle du café (et le coup de main est facile à prendre). Tout comme la cafetière à filtre, elle offre une bonne conservation des arômes et de la caféine, car l’eau reste plus longtemps dans la mouture.

En utilisant également un broyeur à grain ou à  moulin (compter en moyenne 30€), vous pourrez faire votre café de manière plus artisanale, en choisissant votre grain, de manière économique et écologique ! 

Parfois pour être écologique, pas besoin d’être à la pointe de la technologie !

Parfois pour être écologique, pas besoin d’être à la pointe de la technologie, il suffit de s’équiper d’objets qui ont toujours été là et que nous avions délaissé. La cafetière italienne fait partie de ces objets. Sa simplicité lui donne l’avantage de ne jamais tomber en panne. De plus, si un jour vous souffrez d’une panne de courant, vous pourrez toujours vous servir un café bien chaud si vous êtes équipés de réchaud. Alors, elle est pas belle la vie ? 

Pour bien choisir votre cafetière italienne ou à piston, voici les critères à prendre en compte : 

  • Quelle quantité de café allez-vous consommer ? Les cafetières à piston peuvent avoir une capacité très variées. Certaines dépassent le litre, ce qui est bien pratique dans une famille férue de café.
  • Quels matériaux souhaitez-vous ? Plastique, acier, verre et même céramique : chacun sa préférence pour la cafetière à piston. L’acier a moins de chance de se casser, ce qui peut être une bonne idée si vous prévoyez d’emmener votre cafetière un peu partout. Pour la cafetière à l’italienne, vous aurez le choix entre aluminium et inox. Ce dernier est réputé plus résistant et adapté à une cuisson au gaz.
  • Est-ce que cette machine sera facile à entretenir ? Est-ce qu’elle passe au lave-vaisselle ? Est-ce qu’elle est facile à démonter ? Tout dépend de vos critères, mais sur le long terme, une cafetière rapide à entretenir, c’est un problème en moins.

Cafetière à espresso : la plus proche des cafés de barista

Plus volumineux, ce type de machine peut s’utiliser manuellement avec un réservoir à poignée, généralement en métal, dans lequel vous mettez une petite quantité de café moulu, ou avec un broyeur intégré : on parlera alors de machines automatiques.

Comptez au moins 200€ pour une manuelle et 500€ pour une automatique. Et les prix peuvent monter très haut, suivant l’importance que vous accorderez au design de la machine qui peut alors devenir un véritable objet de luxe.

Pour une machine à espresso, voici les critères à regarder :

  • Les dimensions : avez-vous la place pour une telle machine ?
  • Le réservoir d’eau : combien de cafés voulez-vous faire avant de remettre de l’eau ?
  • Le nombre d’infusions : combien de cafés peut-on préparer en même temps ?
  • Le moulin intégré, permettant de choisir la finesse du grain ou non
  • Mousseur ou buse, pour les amateurs de latte ou de cappuccino.
Une femme dans un rayon de petit électroménager
À lire aussi
Choisir le bon produit de petit électroménager

2. Le coût d’usage de votre cafetière

Comme vous l’aurez compris, lorsque vous achetez une cafetière, il faut aussi penser au budget nécessaire à l’achat de votre café, que ce soit en grain, moulu ou en dosettes ou capsules. Ainsi, le site Les Numériques a comparé le coût du café en dosettes et celui du café en grain. Pour un café, voici quelques prix moyens :

  • Café en grains  : 
    • Un café premier prix : à 9€ le kilo la tasse de 13g de café revient à 12cts 
    • Le café illy le plus cher du marché à 27€ le kilo la tasse est 35cts
  • Café Senseo : 12cts la tasse
  • Café Tassimo : 25cts la tasse
  • Café Vertuo : 44cts la tasse
  • Café Nespresso : 39cts la tasse soit 55€/kg

Le café en grains sera généralement moins cher que les dosettes, à qualité ou standing équivalent. Il peut donc aussi être intéressant de faire les calculs sur plusieurs années, en fonction du nombre de cafés que vous prenez chaque jour, et en prenant en compte le coût d’achat de votre machine. Voici donc, selon la même étude du site Les Numériques, une comparaison des coûts globaux de quelques machines, à raison de 3 et 5 cafés par jour, au bout de 6 ans :

MachineCoût total, 3 cafés par jourCoût total, 5 cafés par jour
Delonghi Dinamica Illy<3000€4500€
Delonghi Dnamica café gran premier 1er prix1200€1800€
Delonghi Magnifica S Illy2700€4200€
Delognhi Magnifica S café gran 1er prix1100€1500€
Philips L’OR Barista U2700€4300€
Nespresso Vertuo Next<3000€<5000
Bosch Tassimo Suny TAS32031800€2900€
Senseo Senseo Select1100€1800€
Dolce Gusto Picolo XS2100€3500€

Ainsi certaines machines chères à l’achat, comme celles qui intègrent un broyeur, reviendront moins cher après 6 ans d’utilisation que des machines à dosettes. En prenant en compte les critères développés précédemment, posez-vous ces questions :

  • Combien de cafés bois-je par jour ?
  • Ma consommation va-t-elle diminuer ou augmenter dans les années à venir ?
  • Est-ce que je préfère faire une dépense plus importante dès maintenant, et économiser sur le long terme ? ou étaler mes dépenses dans le temps, quitte à payer plus cher mes dosettes ou mes capsules ?

Ainsi certaines machines chères à l’achat, comme celles qui intègrent un broyeur, reviendront moins cher après 6 ans d’utilisation que des machines à dosettes.

3. La durabilité de votre cafetière

Pour garder sa cafetière longtemps, il est essentiel de prendre en compte sa durabilité. Pour vous aider référez-vous au baromètre du SAV Fnac-Darty qui établit un score de durabilité en prenant en compte la réparabilité, la fiabilité, la disponibilité des pièces détachées et le coût moyen des pièces détachées par rapport au prix d’achat. 

Pour les cafetières à dosettes, la durée d’usage moyenne est de 7 ans. En haut du classement Fnac-Darty, on trouve Bosch et Philips. Bien que Bosch soit premier du classement, le coût de ses pièces détachées représente 37% du prix du produit neuf alors que chez Philips il ne représente que 12%. Les résultats du Baromètre sont donc à prendre en compte avec un certain regard critique. 

Pour les amateurs d’expresso avec broyeur, en moyenne, le score de durabilité est inférieur aux cafetières à dosettes. Malgré tout, la cafetière KRUPS se distingue de ses concurrents avec une disponibilité des pièces détachées de 15 ans et un prix moyen de 5% par rapport au prix du produit. 

Enfin, pour les machines Nespresso, on retrouve en haut du classement KRUPS puis Magimix dont les pièces détachées coûtent en moyenne 10% du prix neuf.

Des outils sur une table
À lire aussi
Comment réparer ou faire réparer son appareil ?

4. La réparabilité de votre cafetière

Les cafetières ont tendance à connaître des pannes : 22% des Français déclarent que leur cafetière est tombée en panne au cours des deux dernières années selon l’ADEME. Or, moins de 30% de ces cafetières sont réparées. 

Pour limiter la casse, lorsque vous achetez une cafetière, pensez à regarder la durée de disponibilité des pièces détachées. Si celle-ci n’est pas indiquée, considérez qu’elles ne sont pas disponibles. 

Regardez également le design du produit, est-il conçu pour faciliter l’entretien et la réparation? Est-il facilement nettoyable et démontable? Sachez que Malongo propose des machines à café éco-conçues et garantie 5 ans. 

Essayez d’éviter les cafetières électroniques aux fonctionnalités superflues, plus un appareil est complexe plus les chances de tomber en panne sont élevées et les réparations compliquées. C’est d’ailleurs tout l’intérêt des cafetières à piston ou à l’italienne qui ne comporte pas d’électronique.

De manière générale, pensez à prendre en compte la matière de votre cafetière. Nous vous conseillons de privilégier les matières en métal (inox, aluminium brossé) plutôt que plastique. Bien que le plastique soit plus léger, le métal est plus robuste et résistant.