Bien choisir avant d’acheter

Acheter durable
Inspiration
Bien choisir avant d’acheter
Vous vous êtes décidé à acquérir un nouveau produit : dans nos fiches produits, on vous dit tout sur les meilleurs produits et les bons réflexes pour ne pas se faire avoir ! Mais avant de se jeter dessus, lisez la suite pour être sûr de faire les bons choix. Tout d’abord, il s’agit de se poser les bonnes questions, puis de savoir comment acheter malin pour que ce soit moins cher, plus écolo et plus robuste pour éviter les pannes. Avez-vous vraiment besoin d´acheter ? Voici les bonnes questions à se poser.

1. Possédez-vous déjà cet objet chez vous, en état de fonctionnement ?

Votre ancien produit fonctionne encore… mais il est vieux et moche.

Saviez-vous qu’un foyer possède 99 équipements électriques et électroniques et 6 ne sont JAMAIS utilisés ? Ou encore qu’un foyer accumule en moyenne  2,5 T d’objets, soit l’équivalent d’un gros hippopotame ? 

Essayez de vous rabibocher. Pourquoi ne pas le garder et l’utiliser jusqu’à la fin de sa durée de vie pour faire des économies et réduire votre empreinte carbone (et par là même, vous libérer des sirènes de la surconsommation) ?

Soit, direz-vous, mais comment faire renaître le désir pour un vieux machin ? Pour redonner une deuxième jeunesse à un bien un peu vieilli, plusieurs solutions : par exemple, un coup d’entretien pour le rafraîchir et pour qu’il dure encore longtemps (avec l’argent non dépensé pour un nouveau produit, partez en week-end !). Autre chose : connaissez-vous l’upcycling ? un peu de peinture, un accessoire en plus… et hop, votre ancien produit paraît plus neuf que neuf !

Une femme dans un rayon de petit électroménager
À lire aussi
Choisir le bon produit de petit électroménager

2. Comment résister aux désirs d’acheter ?

Essayez de résister aux sirènes de la publicité et du marketing. C’est de l’obsolescence psychologique. Vous n’êtes pas des pigeons : faites-le savoir !

Ne vous faites pas entraîner dans la surconsommation sans votre accord :

  • Posez-vous systématiquement la question : est-ce que j’en ai vraiment “besoin” ou seulement “envie” ?
  • Pensez aux conditions de fabrication de ce produit et à son (votre) empreinte environnementale
  • Supprimez les publicités sur votre ordinateur grâce aux bloqueurs de pub comme Adblockplus ou Ublock
  • Empêchez les postiers de vous imposer des catalogues et publicités papiers dans la boîte aux lettres, en mettant un mot ou une étiquette officielle “stop pub” (par exemple celui mis à disposition par le Ministère de l’Écologie).
  • Déclinez les offres de cartes fidélités
  • Laissez-tomber le Black Friday et les soldes : ça paraît attractif mais c’est le piège parfait pour tomber dans le panneau de l’achat impulsif, de choses de mauvaise qualité dont vous n’aviez pas besoin. Et si l’envie de faire un petit tour en magasin vous démange vraiment trop, privilégiez les marques partenaires du Green Friday !
  • Rejoignez les groupes d’actions comme Anti-pub du mouvement RAP (Résistance à l’Agression Publicitaire). 

Réparer ou remplacer gratuitement, c’est possible grâce à la garantie légale de 2ans minimum.

3. Avez-vous vérifié que votre produit en panne n’était plus sous garantie ?

Réparer ou remplacer gratuitement : c’est possible. C’est peut-être votre jour de chance ! Vous avez acheté le produit, mais il est tombé en panne ou dysfonctionne, étudiez si vos garanties légales obligatoires et gratuites peuvent s’appliquer (minimum 2 ans). Il existe plusieurs solutions pour sa prise en charge que l’on vous explique dans la rubrique “Garantie”.

4. Avez-vous déjà essayé de réparer un produit qui ne fonctionne plus ?

Bien souvent, quand on achète un nouveau produit, c’est parce que l’ancien ne fonctionne plus (peut-être un peu à cause de l’obsolescence programmée, d’ailleurs…). Sommes-nous condamnés à payer le prix fort pour le remplacer ?

La réparation est possible plus souvent qu’on ne le pense ! Dans de nombreux cas pour un lave-linge, par exemple, il n’y a même pas besoin de pièces détachées. Réparer peut s’avérer être une bonne solution pour économiser et garder un produit qu’on aime. Laissez-lui une seconde chance !

Avant d’acheter un produit, assurez-vous de la disponibilité des pièces détachées et de la note de réparabilité si celle-ci existe.

5. Acheter plus robuste, moins cher et mieux

Les 10 conseils pour investir dans un produit conçu pour durer

Nous vous recommandons d’opter pour un produit réparable, robuste, éco-responsable et garanti par le fabricant.

  • En général, vérifiez la réparabilité du produit (quand c’est pertinent : pour les collants filés par exemple, il n’y a malheureusement plus rien à faire !). Est-il démontable ? Les pièces essentielles au bon fonctionnement peuvent-elles être remplacées facilement ? Certains produits bénéficient d’un indice de réparabilité, comme les ordinateurs, les lave-linge, les téléviseurs ou encore les smartphones.
  • Demandez la disponibilité des pièces détachées. Sur l’étiquette du produit, le vendeur est obligé d’indiquer la capacité du fabricant à fournir les pièces (et il doit pouvoir vous les offrir dans un délai légal de deux mois). Si aucune information n’est disponible, c’est probablement qu’il n’y a pas de pièces détachées disponibles via le fabricant.
  • Renseignez-vous sur les garanties commerciales du fabricant (au-delà des garanties légales de 2 ans)… et même si ça n’est pas la lecture la plus réjouissante, faites l’effort de lire aussi les petites lignes souvent instructives !
  • Vérifiez sa robustesse avec les matériaux utilisés.
  • Prenez une qualité supérieure à vos besoins quotidiens, le produit durera plus longtemps dans le temps.
  • Lisez nos articles spécifiques produit par produit !
  • Le prix n’est pas toujours un indicateur de durabilité, mais un produit de qualité est très rarement le premier prix. Pensez que vous pouvez amortir l’achat d’un bien durable plus cher en le proposant vous-même à la location occasionnelle ou à la revente, quand c’est pertinent (non, le maillot de bain, ça ne fonctionne pas ; mais la voiture ou l’appareil à raclette, oui !).
  • Préférez des produits aux fonctionnalités simples et sobres sans complexités superflues qui pourraient favoriser les pannes ou l’irréparabilité.
  • Évitez en général d’acheter des produits en ligne et à l’étranger : la garantie de 2 ans sera plus difficile à obtenir.
  • Un objet qui n’est pas acheté est un produit qui ne tombe pas en panne : vive la sobriété heureuse ! Demandez-vous si vous avez vraiment besoin d’acheter ce produit et si c’est pour un cadeau, sachez que nombre de produits qui se trouvent sur les sites de don ou revente étaient souvent… des cadeaux. Un conseil : privilégiez les expériences à offrir, les présents personnels ou faits soi-même. Les idées de cadeaux zéro déchet ne manquent pas : prenez par exemple de l’inspiration ici, ici ou encore  !

Malin : récupérer gratuitement des produits donnés au lieu d’acheter neuf

Idéal quand on a un peu de temps et peu d’argent. Cela permet d’allonger la durée de vie des produits, tout en faisant des économies : c’est bon pour la planète (en évitant la surproduction et les déchets) et pour le porte-monnaie.

Quelques adresses utiles et non exhaustives :

Photo du miroir d'eau à Bordeaux
À lire aussi
Bordeaux : 10 lieux incontournables pour acheter d’occasion

6. Bon plan : le marché de l’occasion ou du reconditionné

Idéal quand on n’a pas beaucoup de temps ni d’argent à y consacrer. En moyenne, on économise 20 à 50% du prix en achetant un produit de seconde main (occasion ou reconditionné) : ça vaut le coup ! Bon à savoir : les appareils d’occasion ou reconditionnés vendus par des professionnels sont garantis 2 ans. Après cette date et pendant un an, ce sera au consommateur de fournir la preuve de l’existence du défaut de conformité au jour de la vente. 

Quelques adresses utiles, mais non exhaustives :

Plutôt que d’investir, payez uniquement à l’usage, surtout quand vous n’utiliserez pas souvent ce produit.

7. Payez seulement ce que vous consommez : la location ou le prêt

Plutôt que d’investir, payez uniquement à l’usage, surtout quand vous n’utiliserez pas souvent ce produit. Vous évitez ainsi de vous soucier de la maintenance, de l’assurance, du parking ou du rangement, des pannes… Le propriétaire veille lui-même à investir dans des produits robustes pour pouvoir les louer facilement et longtemps. Tout n’est pas toujours à vendre : dans bien des cas on peut aussi simplement prêter ou mutualiser (c’est plus sympa !).

Quelques adresses utiles et non exhaustives :

  • Mutualiser la tondeuse et la perceuse avec votre voisinage
  • Optez pour un tour en laverie plutôt que d’acheter une machine à laver
  • Louer à vos voisins grâce à Internet : allovoisins.com ; Mesvoisins.fr
  • boulanger.fr (électroménager à louer pour plusieurs années), commown.fr (électronique)
  • Vélos, voitures, scooters ou trottinettes en libre-service dans la plupart des grandes villes
  • Pensez aux bricothèques et aux objethèques pour emprunter gratuitement des objets près de chez vous

Pour aller plus loin

L’Ecolabel européen : ce logo indique que le produit a obtenu le label écologique dont les critères sont les mêmes dans tous les pays membres de l’Union européenne. Chaque produit doit répondre à un cahier des charges précis prenant en considération le cycle de vie du produit (matières premières, distribution, consommation, recyclage, durabilité…

Pour donner ses appareils électriques à une association : ici