Entretenir son vélo

Pour rouler longtemps et en toute sérénité, voici 3 petites opérations à faire de temps en temps :

1. Vérifier et gonfler les pneus à la bonne pression

Vérifiez tous les 30 jours la pression des pneus (qu’il vous attende dans le garage, dans la cour ou que vous l’utilisiez tous les jours). Mieux vaut prévenir plutôt que guérir ! Ne roulez jamais avec un pneu à plat ou sous-gonflé : cela accélère l’usure et augmente le risque de crevaison.

Si vous avez une pompe affichant la pression, gonflez le pneu à la pression recommandée par le constructeur (indiquée sur le flan du pneu). Si elle n’indique pas la pression, donnez quelques coups jusqu’à ce que le pneu devienne dur quand on le pince.

Si vous n’avez pas de pompe : elles sont en accès gratuitement dans les pompes à essence ou stations de lavage, dans les magasins de vélo et parfois même en libre-service (carte des pompes en libre-service à Paris).

Lorsque vous ne vous servez pas de votre vélo pendant un petit bout de temps, dégonflez légèrement vos pneus afin de relâcher la pression dans la chambre à air et sur la jante de la roue.

2. Nettoyer et graisser le vélo

Nettoyez régulièrement le vélo en le mouillant au jet d’eau courant (pas de jet sous pression) puis en frottant à l’eau savonneuse. Rincez-le puis secouez-le et faites-le sécher en le renversant sur la selle et le guidon.

Ensuite, lubrifiez bien la chaîne et la transmission avec quelques gouttes d’huile vélo, et partez faire un petit tour en faisant bien passer toutes les vitesses.

3. Vérifier l’usure des freins

Testez régulièrement vos freins, doucement puis plus brusquement. Si le vélo freine mal ou s’il est très peu réactif, il va falloir resserrer les câbles de freins et peut-être changer les plaquettes.

Pour régler ses freins, en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=TmFSwMyR3Hs

Si vous êtes un cycliste plus aguerri, vous trouverez d’autres conseils d’entretien sur le site suivant : https://www.lecyclo.com/outils/reviser-un-velo-en-10-points.html

Sinon, vous pouvez aussi faire entretenir votre vélo chez un professionnel ou dans un atelier participatif (par exemple du réseau L’Heureux cyclage). Dans ce type d’atelier, vous trouverez des outils, des conseils et de l’aide pour apprendre à réparer et entretenir votre vélo.

2019-03-05T16:44:11+02:00

Laissez un commentaire