Choisir un vélo qui tienne la route

Acheter durable
Vélo
Choisir un vélo qui tienne la route
Le vélo n’échappe pas aux règles de durabilité. Pour voir votre compagnon de route vieillir avec vous, faites attention à certains critères d’endurance et de réparabilité, et interrogez-vous sur vos besoins. Ainsi, vous aurez beaucoup plus de chance de faire des kilomètres avec lui ! Voici quelques conseils et liens utiles pour vous aider à faire le meilleur choix.

1. Prenez un vélo adapté à votre besoin

Le plus important est que vous choisissiez votre vélo selon l’usage que vous en ferez. Selon si vous vous préparez au Tour de France, si vous êtes cyclo-randonneur, utilisateur quotidien ou plutôt cycliste du dimanche, votre choix ne sera de toute évidence pas le même.

Voici où vous trouverez quelques conseils selon votre profil :

  • Pour les amateurs de course : le marché du vélo vous conseille pour votre vélo de route. 
  • Pour les randonneurs au long cours :  vous retrouverez ici toutes les infos nécessaires pour choisir un vélo de randonnée. 
  • Et pour les balades occasionnelles, orientez-vous vers un VTC (Vélo Tout Chemin) : retrouvez les conseils de Decathlon pour un VTC. 

2. Choisissez un vélo solide

Pas de miracle, les vélos les moins chers ont souvent des composants plus fragiles qui seront à changer plus rapidement. Plus votre utilisation sera intensive, plus il vous faudra un équipement de qualité. Si vous devez transporter des charges lourdes (ou des enfants !), les points à regarder plus particulièrement sont les freins et les pneus.

Bon plan : Pensez à vérifier les aides publiques lors de l’achat d’un vélo, il est possible que votre ville, votre département, votre région ou encore l’Etat propose des subventions pour acquérir un vélo musculaire, électrique ou cargo. Si vous possédez déjà un vélo, des aides peuvent exister pour la réparation et la mise à niveau de votre vélo.  

Gros plan sur une courroie de vélo
À lire aussi
Entretenir son vélo

3. Pensez à l’occasion !

Plutôt que d’acheter un vélo neuf, pourquoi ne pas acheter un vélo d’occasion ? On peut en trouver très facilement de tous types et de toutes tailles. De nombreux vélos sont en vente sur internet (troc-velo, leboncoin…), dans des foires à vélos ou des vide-greniers.

Acheter d’occasion est plus économique et écologique. Il faut cependant vérifier quelques points simples :

  • Une inspection visuelle permet de vérifier l’état du cadre (absence de rouille, de fissures, d’autocollants ou de peinture susceptibles de masquer les défauts), de la selle, des pneus, la propreté générale.
  • Faites tourner les roues à la main pour vérifier l’état des roulements.
  • Essayez le vélo pour vérifier qu’il tourne correctement, qu’il freine efficacement, que toutes les vitesses passent et que le pédalier n’a pas de jeu.
  • Si vous constatez quelques défauts, ils peuvent être réparés facilement chez un réparateur ou par vos soins. N’hésitez pas à négocier !

Acheter d’occasion est plus économique et écologique !

4. Equipez-vous d’un bon antivol

Un vélo qui dure est aussi un vélo qui ne se fait pas voler !

Les antivols en U sont la meilleure solution. Ceux à chaîne ou pliables peuvent aussi être adaptés, en revanche les antivols câbles sont à éviter. Plus il est voyant, plus il dissuadera les voleurs.

Si votre vélo est stocké dehors, évitez tout dispositif de montage/démontage rapide sur la selle, les roues ou tout autre accessoire. Vous pouvez également équiper vos roues d’écrous antivol.

Pour en savoir plus

Pour plus de conseils achat

Pour trouver le bon antivol.

Pour plus de conseils et d’adresses utiles c’est ici