Collants durables : comment choisir le bon allié pour l’hiver ?

Vous avez (encore) filé votre dernière paire de collants dès la première utilisation ? Marre de ne jamais savoir comment choisir les marques ou les gammes les plus durables ? Pas de panique : Hop, qui a publié en mai 2018 les résultats d’une enquête sur les enjeux et solutions en matière de collants, vous donne quelques conseils pour mieux orienter votre choix !

1. Les marques les plus durables

HOP a mené l’enquête sur cet accessoire incontournable, qui génère des frustrations légitimes de par son extrême obsolescence. Grâce à un vaste sondage, nous avons pu évaluer quelles marques respectent leur promesse de résistance.

Nous n’avons pas encore trouvé le Saint Graal du collant parfait, mais certaines marques s’en sortent mieux que d’autres. Voici les notes attribuées de 1 à 5 (de pas du tout durable à très durable) par les 3090 répondant(e)s au sondage pour les grandes marques vendues en France. Pour des raisons de représentativité, seules les marques ayant reçu plus de 200 avis sont citées.

Notez les marques suivantes que vous avez déjà essayées en termes de “durabilité” de 1 à 5

(1=pas du tout durable/5=très durable)

3,0 Wolford
2,9 Bleufôret
2,7 Gerbe
2,7 Calzedonia
2,3 Le Bourget
2,0 DIM
1,9 H&M
1,9 Well
1,6 Golden Lady
1,6 Marques de grande surface

* Selon un sondage mené par HOP en mars 2018 auprès de 3 090 répondants porteurs de collants.

Nous constatons que les marques d’entrée de gamme reçoivent des notes de durabilité bien inférieures aux marques premium. La différence de prix semble donc induire une réelle différence de qualité et durabilité.

Bien que les marques sondées ne dépassent pas la note de durabilité de 3 sur 5 selon les participantes, voici les marques à privilégier pour un meilleur rapport qualité/prix.

La marque Wolford gagne la première place sur le podium, avec une note de durabilité de 3 sur 5. Il faut savoir qu’une paire de collants Wolford coûte tout de même 40 €, mais qu’elle tient au moins une saison entière (soit environ 13 utilisations). Une paire de collants Woldford reviendrait donc à 3 € par utilisation.

Avec une note de 2,9/5, Bleuforêt se positionne bien. Une paire de collants de cette marque revient en moyenne à 12 €.

Gerbe obtient sa place en troisième position avec une note de 2,7/5, à égalité avec Calzedonia en termes de durabilité. Contrairement à cette dernière, la marque propose des collants plus chers pour un prix de 35 € en moyenne.

A égalité avec Gerbe (2,7/5), Calzedonia se démarque avec des prix plus abordables tout en proposant des produits de même qualité selon les répondants au sondage.

Citons également en bon élève la marque Swedish Stockings, qui entend concevoir des collants les plus durables et utilise des fils de nylons recyclés. L’entreprise propose également à ses clients de renvoyer leurs collants usés pour les réutiliser.

Le bas de classement se partage entre les marques de grande surface (1,6/5) et Golden Lady (1,6/5), à égalité dans le bas de gamme… Well ne s’en tire pas beaucoup mieux (1,9/5). Dim, malgré son ancienneté sur le marché, n’atteint pas non plus la moyenne (2/5), tandis que H&M est loin d’être recommandable (1,9/5), tout comme Le Bourget, nonobstant un meilleur score (2,3/5).

2. Le nombre de deniers : l’indice de solidité

Les deniers (mesure pour définir l’épaisseur d’un fil) sont une notion importante à connaître lors de l’achat d’un collant. Les collants les plus fins vendus sur le marché auront moins de 20 deniers. Or, plus le collant est fin, plus il est fragile. Les professionnels le reconnaissent volontiers : un collant de 20 deniers ou moins sera très fragile…

3. Un collant bien plié dans son emballage

Un collant en fin de fabrication doit être tendu, comme repassé : les professionnels parlent d’« apprêtage ». Fuyez les collants vendus froissés et en boule, dans de petites boîtes en carton généralement, qui sont généralement des collants de moindre qualité.

4. La forme du collant

Un bon collant est un collant qui suit la forme de votre jambe. C’est-à-dire qu’il sera fin à la cheville et plus large au niveau des cuisses. Le résultat de ce type de tricotage progressif est visible à l’œil nu.  Pouvoir voir la forme du pied et du mollet galbé est incontestablement un gage de qualité. Plus la forme du collant non porté semble épouser les formes naturelles du corps, plus le collant sera de bonne qualité.

5. La ceinture et l’assemblage

Sur les collants de mauvaise qualité, la ceinture est cousue directement avec le collant. On ne tient donc pas compte de la courbure naturelle à la taille qui demande une ceinture plus large. Résultat : une ceinture qui s’effiloche plus vite et un collant qui vous compresse. L’assemblage des jambes avec la ceinture donnera un meilleur résultat s’il est fait à la main. Privilégiez les collants dont la ceinture est épaisse et plus foncée que le reste.

6. Le prix

C’est inévitable : un collant à moins de 6 euros aura une durée de vie très courte, à cause des techniques de fabrication et de la moindre qualité des matériaux utilisés. Notre étude le montre : sur la durée, il est plus intéressant d’acheter un collant plus cher mais plus durable. Les collants considérés par notre étude comme les plus durables, comme ceux de Wolford, coûtent environ 40 euros la paire mais tiennent une saison ou plus (soit environ 13 utilisations minimum), contre environ 3 utilisations pour les moins bonnes qualités. Selon notre enquête, les collants de marques de grande surface sont à éviter…

2018-11-29T15:22:11+02:00

4 commentaires

  1. Mme Claude Brémond 22 décembre 2018 at 9 h 38 min - Reply

    Effectivement, les collants Wolford sont les plus chers…..mais les meilleurs dans la durée. Ils tiennent parfaitement à la taille, sont bien coupés (ne « descenden » pas à l’entrejambe)
    Les collants Calzedonia sont des « tubes » et ne tiennent pas à la taille, mais sont de bonne qualité
    Les Dim sont fragiles, et mal coupés.

  2. Ld 5 janvier 2019 at 11 h 48 min - Reply

    Bonjour,
    J’aimerais quelques précisions sur votre étude pour pouvoir comparer avec mes propres collants !
    Concernant le sondage sur les marques, est-ce que vous avez pu distinguer la résistance des collants opaques, plus solides, et non opaques? Les 13 utilisations en moyenne avec la marque en tête du classement sont-elles réalisées avec des collants opaques ou non ? Qu’apellez-vous une utilisation ? (Une journée d’usage, le temps entre deux machines…?)
    Personnellement je donne mes collants usagers à une tapissière qui les utilisent pour l’entretien des fauteuils, ça repart donc dans l’artisanat local.

    • HOP - Simon 7 juin 2019 at 16 h 19 min - Reply

      Merci pour votre commentaire, pour répondre à vos questions, notre enquête pointe bien la différence de durabilité entre les collants opaques, plus résistants, et les collants transparents. Les 13 utilisations moyennes de collants de la marque Wolford correspondent quant à elles à 13 journées d’usage des collants de la marque (tous types de collants confondus), d’après un sondage effectué par Hop // Halte à l’obsolescence programmée.

  3. Audrey 11 janvier 2019 at 22 h 39 min - Reply

    Il faut vraiment essayer les collants Bleu Foret. Aussi résistants et agréables à porter que les Wolford, mais moins chers et fabriqués en France!

Laissez un commentaire