Comment (bien) se débarrasser de son produit ?

Vous souhaitez vous séparer de votre produit mais ne savez pas quoi en faire ? De nombreuses solutions sont à votre disposition pour donner une seconde, voire une troisième vie à votre bien dans le respect de la planète et en faisant des heureux (vous compris). Tour d’horizon général des solutions pour dire adieu à vos fidèles produits ! Pour des conseils spécifiques à un produit en particulier, reportez-vous aux articles produits.

1. Le don : réveillez la générosité qui est en vous

Donner, c’est oublier la valeur marchande de nos objets. C’est aussi redécouvrir les valeurs de partage, d’échange et de solidarité. A l’heure où les rapports économiques sont omnipotents, apprendre à donner pour le simple plaisir de donner, ça peut faire du bien à tout le monde ! En plus, vous vous débarrasserez d’un produit plus vite et sans vous casser la tête puisque, très souvent, la personne viendra le récupérer chez vous directement. Aucun effort, gratification maximale !

Au-delà des particuliers, les dons peuvent faire tourner l’économie solidaire. Par exemple, faire don de votre lave-linge à une association, ce n’est pas seulement lui donner une seconde vie et faire travailler des personnes souvent en réinsertion, c’est également faire des heureux qui pourront le racheter à un prix bas. Il pourra aussi être donné à une famille en difficulté. Par votre don, vous soutiendrez par ailleurs l’économie solidaire en favorisant la création d’emplois locaux de réinsertion. Le saviez-vous ? 2 700 personnes sont employées grâce aux dons d’appareils des particuliers. Ainsi, grâce au partenariat entre Eco-systèmes, Envie et Emmaüs France, ce sont près de 44 160 tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques collectés et près de 375 800 appareils ayant eu une seconde vie (soit 7 432 tonnes, quand même !). Il en va de même pour le textile. Le système n’est pas toujours parfait, mais ça va quand même en général dans le bon sens.

Si vous décidez de sauter le pas, bravo ! Assurez-vous que votre produit est en bon état général, même s’il ne fonctionne plus, et qu’il est complet dans la mesure du possible.

Deux choix s’offrent à vous : le don à des organisations ou entre particuliers.

Quelques exemples utiles mais non exhaustifs :

Les organisations :

  • Réseaux Solidaires : 193 points de collecte dans toute la France destinés à récupérer, recycler, réemployer les anciens appareils
  • Des collectes solidaires de quartier sont régulièrement organisées par Eco-Systèmes : trouvez la prochaine près de chez vous.
  • Réseau Ressources (Belgique)
  • Réseau Ressources (Belgique)
  • Emmaüs ou Envie : n’hésitez pas à contacter directement la structure la plus proche de chez vous, car certaines peuvent se déplacer à domicile pour récupérer vos appareils !
  • De nombreuses associations locales récupèrent et réemploient certains types de produits. Contactez la ressourcerie la plus proche de chez vous pour connaître les solutions sur votre territoire !

Le don entre particuliers :

Avant d’abandonner votre produit à la poubelle ou dans la rue, pensez donc à le donner ou à le revendre. En France, à peu près 300 kg d’encombrants sont jetés chaque seconde sur le trottoir, soit un peu plus de 9 millions de tonnes chaque année ; de quoi avoir envie de donner ou revendre plutôt que de tout déposer à la benne à ordures !

Ainsi, vous participerez à la réduction des déchets tout en réduisant votre empreinte carbone. Incroyable mais vrai, un réfrigérateur non recyclé rejetterait autant d’équivalent de gaz à effet de serre qu’une voiture pendant un an !

2. La revente : faites des heureux tout en renflouant vos caisses

Si votre produit est encore en état d’usage mais que vous avez décidé de vous en séparer, tentez de le revendre !

Trouvez la solution adaptée selon le type de produit. Quelques exemples utiles et non exhaustifs :

3. Savoir bien recycler en dernier recours

Sachez-le : la plupart des objets de notre quotidien ne se jettent pas dans la poubelle normale. Les appareils électroniques en particulier contiennent des métaux rares polluants et dangereux pour la santé. Donc les ordinateurs, les téléphones et autres petits bijoux de la technologie moderne ne vont pas à la poubelle et c’est à notre tour de leur rendre service après les bons et loyaux services rendus, bien que trop courts. Pour info, saviez-vous qu’un Français change de téléphone tous les 18 mois en moyenne ?

On a souvent tendance à laisser dormir nos appareils électroniques qui ne fonctionnent plus au fond de nos placards… Et oui ! Chaque Français conserve en moyenne jusqu’à 58 kg d’appareils inutilisés !  Plutôt que de les garder inutilement, pourquoi ne pas penser au recyclage, si le don ou la revente n’est pas approprié ?

Voici les bonnes adresses pour se débarrasser d’un produit sans trop polluer notre chère planète :

  • Pour tous les produits contenant des déchets d’équipement électriques ou électroniques (exemples : réfrigérateur, machine à laver, téléviseur…), les enseignes sont tenues de reprendre gratuitement l’ancien lors de l’achat d’un nouvel appareil électroménager. Il s’agit de l’obligation dite du « un pour un » qui vise à améliorer le recyclage. Retournez donc chez Darty, Cdiscount, Boulanger, 3 Suisses, La Redoute ou encore Vente-privée (etc.), pour qu’ils s’occupent de leurs produits devenus des déchets.
  • Pour les petits produits électriques et électroniques (exemples : fer à repasser, sèche-cheveux, grille-pain…), il est possible de déposer gratuitement et sans obligation d’achat vos petits équipements électroniques ou électriques usagés, dans les grandes surfaces d’au moins 400m2 où se vendent ces appareils, depuis le 23 août 2014 (c’est la loi !). Cela concerne les équipements électriques et électroniques de petite taille (25 cm maximum), et les déchets qui en sont issus.

Faire appel au service public d’enlèvement des encombrants (ou aller à la déchèterie) : pour les objets volumineux (mobilier, matelas, gros électroménagers…), rapprochez-vous de votre mairie. Il est très souvent nécessaire de prendre rendez-vous pour pouvoir déposer vos objets en bas de chez vous, afin qu’ils soient récupérés par le service compétent. A Paris par exemple, il suffit de remplir un formulaire en ligne pour que votre objet soit enlevé le jour même, du lundi au samedi. Sachez qu’en déposant vos déchets sur la voie publique sans autorisation, vous risquez une amende de 68 € !

  • Pour les appareils électriques et électroniques : Eco-systèmes. C’est un organisme à but non lucratif chargé de la collecte et du recyclage des appareils électriques et électroniques usagés. Il existe aussi www.ecologic-france.com.
  • Le site à connaître pour le textile : www.lafibredutri.fr. Retrouvez également notre guide détaillé dédié au textile, pour faire de la place dans vos placards et vous sentir plus léger.
  • Pour le mobilier : www.eco-mobilier.fr.
0kg
c’est en moyenne le poids d’appareils inutilisés conservé par chaque Français. Plutôt que de les garder inutilement, pourquoi ne pas penser au recyclage ?
Voir plus
Aller plus loin

Le site utile de l’Ademe : Que faire de mes déchets

Les conseils éco-citoyens de l’Ademe : Particuliers et éco-citoyens

2018-11-28T17:49:58+01:00

Un commentaire

  1. geist 13 décembre 2018 at 9 h 52 min - Reply

    Donnons.org, pionnier du don d’objets online, passe la barre des 2 millions de biens échangés
    En 10 ans d’existence, donnons.org a su s’affirmer comme un acteur incontournable de l’écologie et de la générosité. Par le don, le site a déjà permis de remettre dans le circuit plus de 2 millions d’objets, encore utilisables, qui auraient été destinés à la destruction. Chaque jour, les Français prouvent leur générosité et leur implication dans la réutilisation de leurs encombrants.

    Recyclage, entraide et partage sont les devises qui opèrent sur le site

Laissez un commentaire